Astuces paris football

Comment bien parier aux pronostics football?

Parier sur le bon cheval… Ou joueur de foot !

Nous ne sommes pas ici dans les courses hippiques mais le pari sportif au football a quand même de sacrés ressemblances avec ces dernières. En effet, chaque match, au même titre qu’une course, est analysé avant de poser un pari, et les joueurs ne sont autres que les instruments d’une victoire ! Bon, ce sont quand même deux modes de paris différents. Assez parlé métaphore, entrons dans le vif du sujet : comment parier au foot ? Voici nos astuces.

L’astuce pour bien parier : connaître les basiques  

par PxHere, Domaine public

Légende : Le pire ennemi du parieur, c’est de faire ses jeux au hasard, vous risquez de le regretter !  

Vous avez sans doute déjà entendu cette phrase dans un film ou au casino : « faites vos jeux ». Cette douce mélodie invite nécessairement à la folie : vite, vite, il faut parier sur le noir. Et pourtant, c’est la première chose à savoir sur les paris : ne jamais vous « fier à votre instinct », et ne jamais faire vos jeux avant d’avoir analysé la situation.

Qui dit analyse, dit forcément un peu de recherche. Si vous êtes débutant, privilégiez les grandes rencontres pour avoir plus d’informations sur les cotes et les équipes favorites. Plus vous pariez sur de grandes compétitions, plus l’offre de paris sera importante. C’est le cas avec la Ligue 1 de football, qui regorge de nombreuses possibilités de gains chaque année.

D’autres compétitions, comme la Ligue des Champions, apportent aussi leur lot de frissons, comme la bonne surprise d’Ajax qui nous sorti le Real Madrid… Les parieurs en faveur d’Ajax ont tout simplement dû remporter une fortune, puisque la cote allait jusqu’à 4 contre 1,9 selon les bookmakers.

Mais d’ailleurs, c’est quoi une cote au football ?

Comprendre le système des cotes pour bien parier

par PxHere, CC0

Légende : Parier sans vérifier les cotes, c’est une erreur de débutant car le football n’est pas du hasard

Vous ne pourrez pas remporter de pari au football si vous ne connaissez pas le système des cotes, qui permet de déterminer le niveau d’intérêt d’une rencontre. Vous les verrez toujours présentées de la manière suivante : 1,5/2/4. Cela correspond à :

  • La cote de l’équipe jouant à domicile
  • La cote d’un match nul
  • La cote de l’équipe extérieure

Le principe d’une cote, c’est que, plus elle se rapproche de 0, plus elle est favorable, mais aussi évidente donc sans surprise. Il est rare d’avoir une cote en-dessous de 1, mais si elle est à ce niveau, cela signifie que l’équipe a de très fortes chances de gagner. Un peu comme si vous faisiez rencontrer le Real Madrid et une équipe de 3ème Division, le Real aurait forcément la meilleure cote.

Autrement dit, dans ce cas précis du 1,5/2/4, il y a plus de chances qu’on voit l’équipe à domicile gagner ou un match nul, que de voir l’équipe extérieure gagner. Les cotes sont calculées à partir de nombreux facteurs, qui varient selon les bookmakers : les derniers résultats de l’équipe, l’état mental et physique des joueurs, le type de stade, les supporters présents (oui, ça peut jouer sur le moral), les performances de chacun…

Vous l’aurez compris : quand vous faites votre pari, vous ne choisissez pas seulement un camp, vous faites une réelle analyse. Par exemple, si vous voulez faire un pari « safe », pariez sur l’équipe donnée favorite. Mais si vous pensez, pour une raison ou une autre, que l’équipe extérieure peut remporter le match, vous avez tout intérêt à déplacer votre mise. Prenons l’exemple avec une mise de 5 euros :

  • Si l’équipe à domicile gagne, vous gagnez 2,5 euros seulement (5 euros multiplié par la cote, moins votre mise)
  • Si c’est un match nul, 5 euros
  • Si c’est l’équipe extérieure, 15 euros
  • Si vous n’avez pas parié sur le bon résultat, vous perdez votre mise

Attention : cela ne veut pas dire qu’il faille parier sur l’équipe avec une cote élevée ! Cela signifie qu’il faut juste jauger le niveau de risque auquel vous exposer. Si le Real va gagner à tous les coups selon vous, jouez des sommes plus importantes !

Le football et ses paris spécifiques

 

par Russian Presidential Press Kremlin.ru, CC BY 4.0

Légende : Qui aurait parié au début de la compétition que la France allait gagner la Coupe du Monde de Football ?

Lorsque vous maîtrisez l’environnement du pari, vous pouvez passer à l’étape suivante : les paris dédiés au football. Parmi ces derniers, on en retrouve plusieurs qui sont plus courants que les autres, notamment :

  • Le pari Mi-temps ou Fin de match
  • Le pari sur le buteur d’un match
  • Le pari sur le score exact
  • Le pari sur l’issue du match
  • Le pari à handicap

Ce sont là des paris complémentaires aux plus « traditionnels », qui consistent à miser simplement sur l’équipe de son choix pour la victoire (ou la défaite). C’est l’idéal pour les faux-débutants qui commencent à s’ennuyer avec les paris simples.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous ne risquez pas de vous ennuyer avec les paris sportifs au football : avec près de 400 rencontres par mois, toutes compétitions confondues, et une vingtaine de modes de paris, il vous faudra des semaines avant d’avoir tout essayé !

Alors, prêt à prendre des risques gagnants ?

Comment bien parier aux pronostics football?
5 (100%) 1 vote

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVREZ LA TECHNIQUE POUR GAGNER PLUS DE 500€ SANS AUCUN RISQUE

 

100% Garantis
Utilisable plusieurs fois pour gagner plus

Merci pour votre inscription :) Vérifiez vos emails et vos spams :)

500€ aux Paris sportifs

Recevez l'astuce utilisable plusieurs fois pour gagner 500€ et plus sans risque!

Vérifiez vos emails et vos spams :)

Close